Storytelling

Le storytelling, un nouveau mode de communication en prise avec l’humain

 

On se souvient du sketch de Coluche sur les lessives, arguant que telle lessive lave plus blanc que blanc.

 

De moins en moins sensible aux discours publicitaires conventionnels, le consommateur a besoin qu’on lui parle autrement, et qu’on lui parle de choses qui le touchent.

 

Partant du principe que « pour parler à la tête, il faut d’abord toucher le cœur », le storytelling est un nouveau et puissant mode de communication. Il storytelling désigne une histoire racontée au consommateur dans laquelle on retrouve tous les ingrédients du genre. Des personnages, des événements, une intrigue, et des obstacles.

 

Très utilisée aux USA cette technique permet de mettre en valeur, à travers un « livre d’entreprise » un produit, une marque, une personne ou une équipe à travers une ou des histoires. Ce qui prime, c’est l’authenticité, l’objectif n’étant pas de duper qui que ce soit, mais de montrer l’entreprise telle qu’elle est, de lui donner du sens, de mettre en exergue ses valeurs et de les communiquer, aussi bien à l’intérieur en renforçant les liens entre les forces vives de l’entreprise, qu’à l’extérieur en fidélisant les consommateurs, les fournisseurs, et les partenaires.

 

En se racontant à travers un livre, l’entreprise se dote d’une identité propre qui la distingue des autres. Le récit se déroule sur le registre des émotions, (on n’est plus dans les chiffres, les statistiques, etc).

 

L’entreprise livre ses points forts mais aussi ses faiblesses, ses doutes, les décisions difficiles qu’elle a du prendre, son engagement etc… Le recours au récit permet de mobiliser les émotions et joue donc un rôle important dans le processus d’identification à l’entreprise.

 

Le storytelling raconte une histoire collective dont les acteurs sont les fondateurs, le personnel, les dirigeants, fournisseurs, clients, partenaires… Leurs témoignages enrichissent le storytelling et renforce l’image de l’entreprise.

 

Le storytelling : un atout séduction vis-à-vis des consommateurs

 

A une époque, lorsqu’une entreprise voulait promouvoir son produit, elle le vantait : il était le plus performant, le plus efficace, le plus … la promotion passait par le superlatif et les chiffres.

 

Le storytelling consiste à utiliser une histoire plutôt qu’à mettre classiquement en avant des arguments « marque » ou « produit ». Il capte l’attention, suscite l’intérêt et permet au consommateur de s’identifier à l’entreprise, de « s’y retrouver ».

 

C’est un outil très puissant en marketing afin de faire adhérer les consommateurs à votre vision du monde. Une histoire est surtout beaucoup plus facilement mémorisable qu’un discours explicatif avec des données techniques ou des chiffres.

 

Tous les consommateurs ont des croyances, on a besoin de croire en quelque chose pour se convaincre que nos achats sont les meilleurs choix. Vous n’achetez pas la dernière paire de chaussures de course parce qu’elle est plus légère, mais parce qu’elle a été portée par Usain Bolt lors de son dernier record du monde.

 

Nous aimons les histoires qui donnent sens à notre vie. Pour qu’une histoire soit convaincante, elle doit être authentique, cohérente et prometteuse, et correspondre à la vision de votre public. Ce sont tous ces ingrédients qui toucheront les sens et les émotions de vos clients.

 

Aujourd’hui la promotion d’un produit se s’appuie plus sur ses performances techniques mais sur un ensemble d’éléments qui relèvent de la psychologie, de l’émotionnel, des valeurs… Cela reflète un changement de société et d’état d’esprit. Un nouveau modèle économique se fait jour : on n’est plus dans le schéma « le produit d’abord » mais dans un modèle qui tient compte de l’humain.

 

Le storytelling, fédérateur des forces vives de l’entreprise

 

Les suicides chez un grand de la téléphonie mobile ces dernières années ont montré les limites de l’ancien modèle « tout pour le produit » qui occultait complètement l’aspect humain. Une entreprise ne vit bien que si ses employés vivent bien. Et réciproquement ! Le respect mutuel est la condition sine qua none du développement harmonieux d’une entreprise. Or le respect se gagne par la « reconnaissance » et le partage de valeurs essentielles qui donne du sens au travail.

 

Raconter l’entreprise « de l’intérieur » et donner la parole à ceux qui en sont les chevilles ouvrières, permet de renforcer les liens, de permettre aux hommes et femmes « de l’intérieur » de s’identifier à l’entreprise qu’ils contribuent à développer par leur force de travail, de donner du sens à leur travail, et de mettre en partage des valeurs communes.

 

Chaque acteur est amené à raconter l’histoire de son point de vue : comment se situent-ils par rapport à l’entreprise, comment la voient-ils de l’intérieur, comment vivent-ils l’entreprise, quelles valeurs font sa force, qu’est-ce qui leur donne l’esprit d’entreprise ? Etc.

Bien entendu, si le storytelling s’appuie sur des faits authentiques, cela ne signifie pas que « tout peut être dit », car l’objectif reste de donner une bonne image de soi à l’extérieur.