PRESTATIONS

Accompagnement à l’écriture et à la fabrication d’ouvrages

Vous souhaitez offrir à vos proches un «livre», récit authentique de  votre vie, publier un roman, une nouvelle, un récit inachevé, transmettre à vos descendants votre expérience ou vos recettes de cuisine, raconter des anecdotes, des moments forts de votre vie, ou des souvenirs qui vous  sont chers, témoigner d’une époque ou d’un évènement marquant que vous avez vécu, communiquer le bonheur d’une vie ou, à l’inverse, vous délester d’une souffrance, partager vos photos et y ajouter vos propres légendes…

… Je vous accompagne dans la réalisation de votre projet, de A à Z, de l’écriture à la fabrication, ou simplement à certaines étapes*  selon vos besoins. Votre récit deviendra un «vrai livre» de  qualité que vous aurez plaisir à offrir à ceux que vous aimez : le livre de votre vie !

* Si votre livre est à l’état de manuscrit, je vous propose un accompagnement dans les domaines suivants : saisie, relecture, correction, coaching, rewriting, ordonnancement du récit, mise en forme, intégration de photos et illustrations, création d’une couverture personnalisée, fabrication de la maquette à imprimer, impression, etc….

Voir des exemples ici.

 

Mode opératoire

Je travaille à partir de votre manuscrit ou bien à partir de votre narration. Dans ce cas, je recueille et enregistre votre récit en autant de fois que nécessaire. Vous versez un acompte à chaque entretien mais c’est vous qui décidez de la fréquence de nos entretiens : cela vous permet de budgeter notre travail commun. Ensuite vient la phase de transcription pure, puis de réécriture. J’organise le fil du récit selon un plan cohérent. Photos ou illustrations sont introduites avant la mise en forme finale selon les normes standard de l’édition. Je crée la couverture, ainsi que le texte de présentation en « quatrième de couverture ». Je finalise la maquette destinée à l’imprimeur et assure le suivi de fabrication jusqu’à livraison de l’ouvrage. Ensuite, à vous de le diffuser comme bon vous semble.

 

L’écriture : 2 modes au choix

La transcription simple : Le livre est fidèle à votre récit. Il y a peu de réécriture. Le langage parlé est amélioré et adapté de façon à rendre le livre plus accessible au lecteur.

La réécriture en mode littéraire : C’est le cas le plus courant. Je ré-écris totalement votre récit en mettant ma maîtrise de l’écrit, mon style et ma sensibilité à votre service.

Lire ci-contre les extraits pour comparaison.

 

Au final… combien ça coûte ?

En réalité, cela dépend en grande partie de vous et de votre histoire. Certains de mes clients m’ont livré leur histoire en 3 heures d’entretien quand d’autres ont eu besoin de 5 fois plus de temps. Certaines vies sont linéaires, d’autres, sinueuses. Certaines personnes parlent spontanément, d’autres moins. Certains manuscrits qui me sont soumis sont presque finalisés, d’autres ne sont que des ébauches.

Cela dépend également de l’audience que vous souhaitez donner à votre livre. Est-ce uniquement pour vos proches, ou souhaitez-vous le diffuser plus largement ? Dans les deux cas, les coûts d’impression différeront, bien sûr.

Autant de critères que nous envisagerons ensemble.

Pour information : mon coût horaire est de 40 €.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma cible ? l’humain !

J’aime me définir comme une tricoteuse de mots : mes clients célèbres ou inconnus, se racontent et moi, je recueille leurs témoignages en une pelote bien serrée. Rendue dans le huis clos de mon bureau,  je déroule  la pelote en tirant délicatement sur le fil conducteur, puis je tricote un texte sur mesure. J’y mets mes mots et ma sensibilité sans jamais trahir le narrateur ni dénaturer son récit. Parfois je détricote et je recommence :  un peu plus d’ampleur ici, plus ajusté là. Je remets l’ouvrage sur le métier autant que nécessaire pour que le narrateur s’approprie le texte et qu’il s’y sente à l’aise comme dans un vieux chandail… Les vieux chandails font de jolis livres de vie, riches de la diversité des hommes, souvent tendres, parfois durs, toujours émouvants…

 Extraits …

Le même récit selon 2 modes.

Transcription classique :

« Madame H. était méchante. Un jour, elle m’avait enfermé pour une bêtise dans un trou sans lumière sous la dalle en béton de sa chambre. C’était tellement bas que je ne pouvais pas tenir debout, mais elle m’avait interdit de m’assoir. Je devais garder la tête baissée à cause du plafond trop bas, et j’avais mal partout mais je n’osais pas bouger : j’avais trop peur qu’elle revienne et qu’elle me punisse encore si j’avais désobéi. »

Mode littéraire :

« Madame H. n’était pas seulement une mauvaise personne, elle était cruelle et très inventive dans ses punitions. C’est ainsi qu’un jour, elle m’enferma dans un cachot sans lumière, aménagé sous la dalle de béton de sa chambre. L’endroit était si exigu que je ne pouvais pas m’ y tenir debout. Ce fut pourtant ce qu’elle exigea : que j’y passe la nuit, debout. Le plafond trop bas m’obligeait à incliner la tête et à courber le dos. La posture n’était pas seulement inconfortable, elle était insupportable : tout mon corps souffrait mais je n’osais pas m’accroupir, redoutant que la porte s’ouvre et que la vieille femme ne me punisse de pire façon si elle s’apercevait que je j’avais désobéi ».